Petites brûlures chez l’enfant

Mon enfant s’est renversé de l’eau bouillante dessus, a touché au fer à repasser ou posé sa main sur une plaque allumée. Comment faire ?

Que faire lorsque mon enfant se brûle ?

- L’écarter du point de l’accident.
- Mettre la partie brulée sous l’eau froide. Il ne faut pas hésiter à rester sous l’eau fraiche une bonne dizaine de minutes voir plus, jusqu’à ce que l’enfant soit anesthésié et ne se plaigne plus de douleurs.
- Examiner la plaie. Si votre enfant pleure et se plaint beaucoup, c’est plutôt bon signe.
En cas de l’apparition d’une rougeur, la brûlure est au premier degré et vous pouvez lui appliquer des glaçons frais sur la partie touchée puis une crème hydratante.
Si des bulles telles que des cloques font surfasse, ne les percés pas. La brûlure est au deuxième degré et il vaut mieux contacter un médecin pour une consultation. Il prescrira des anti-inflammatoires et crèmes hydratantes.
Si par contre votre enfant semble insensible à la douleur, mais que la brûlure est profonde, il est surement brûlé au troisième degré. Appelez l’ambulance au 144 et ne faites rien hormis le laisser sous l’eau fraiche.

Suggestion Slowcare

Les enfants représentent un quart des victimes de brûlures chaque année. Pour éviter que le vôtre n’entre dans ce pourcentage, voici quelques bonnes habitudes utiles à prendre :

  • Lorsqu’il est assez grand pour comprendre, montrez à votre enfant les objets qui brûlent.
  • Ne laissez pas votre enfant seul dans la cuisine.
  • Ne laissez pas d’appareils chauds (fer à repasser, lisseur, etc..) Allumés dans une pièce où vous n’êtes pas.
  • Ne laissez jamais les manches des poils et casseroles dépasser de la gazinière.
  • Restez à côté du robinet lorsque l’on y fait couler de l’eau chaude.
  • Vérifiez la température interne du biberon avant de le donner.
  • Vérifiez la température de l’eau du bain avant de l’y mettre.

Contre les brûlures du premier degrés, ces parents ont essayés :

L’homéopathie

Après avoir réalisé les premiers secours et mis de l’eau sur la partie affectée, certains remèdes homéopathiques peuvent participer à anesthésier la sensation de chaud et à régénérer la peau. En général, une dose d’arnica et d’apis mellifica adaptée à l’âge de l’enfant le calme.

Button

La phytothérapie

La phytothérapie contre les rhumatismes et articulations douloureuses ! La puissance anti-inflammatoire et guérisseuse des plantes est utilisée pour soigner des rhumatismes, douleurs articulaires ou autres troubles tels que la mauvaise digestion ou les problèmes de peau.

Button

Le magnétisme

Pour les brûlures un peu plus conséquentes, le magnétisme peut représenter une complémentarité au traitement de guérison. Cette thérapie énergétique consiste en la transmission d’une énergie nouvelle par le thérapeute pour guérir la partie touchée du corps. En passant ses mains au-dessus de la brûlure de l’enfant, le magnétiseur influe une énergie saine, guérisseuse. Les magnétiseurs se font même parfois appeler coupeur de feux pour leur capacité à stopper la sensation de chaud qu’un brûlé peut ressentir encore des semaines après une grosse brûlure.

Button

Et vous ? Un avis ?

Contribuez à l’avancée de cette page et donnez votre avis sur l’efficacité de ces thérapies grâce à votre propre expérience !

Button

Témoignages

Bouton
Réagissez


Il n'y a aucun témoignage pour l'instant