Constipation chez l’enfant

Votre enfant pleur quand il va à la scelle, il se plaint constamment de maux de ventre ? La constipation est un sujet récurrent chez les petits.

Symptômes de la constipation :

Parce qu’un enfant ne sait pas ce qu’est la constipation, il ne sera pas forcément en mesure de vous dire ce qui lui arrive. Pourtant il continuera à se sentir mal. Voici donc quelques signes à surveiller de temps en temps afin de comprendre si votre enfant est constipé.
- Maux de ventre et ballonnements
- Scelles dures ou accompagnées de sang
- L’enfant se cache pour aller à la scelle
- fissures anales

Causes de la constipation :

La constipation découle forcément d’une mauvaise digestion. Ceci peut être dû à une maladie en particulier, à des habitudes alimentaires non adéquates, du stress, un changement corporel comme le déplacement du bassin après une chute ou même un manque d’activités sportives.

La digestion :

L’aliment commence par être ingéré, mâché et avalé, il passe après par l’œsophage et est envoyé dans l’estomac. L’estomac, qui a la capacité de se distendre en fonction de ce qu’il ingère,  fragmente de nouveau l’aliment et le mélange aux sucs gastriques. L’aliment arrive ensuite dans l’intestin grêle.  
Le microbiote intestinal est constitué d’environ 10 000 bactéries qui ont la mission de décomposer les aliments pour garder ce qui est bon et le dispatcher aux bonnes cellules du corps. Selon la difficulté de décomposition, le processus peut durer plusieurs heures et ralentir le transit ; provoquer la constipation. Finalement, les parties de l’aliment qui n’ont pas pu être décomposés et envoyés aux cellules adéquates, arrivent au gros intestin et sont rejetées sous forme de scelles par l’anus.

La constipation, c’est grave ?

Être constipé n’est généralement pas quelque chose de grave et arrive même assez fréquemment. Cependant, certains enfants peuvent passer des jours voir même une à deux semaines sans aller à la scelle. Une situation très douloureuse, mais également dangereuse puisqu’elle peut conduire à boucher le transit de l’enfant et donc à l’occlusion intestinale. C’est pourquoi, même si c’est douloureux pour l’enfant, il faut vraiment l’encourager à pousser lorsqu’il ou elle est à la scelle et ne pas hésiter à consulter un médecin au bout de quelques jours de constipation.

Suggestion Slowcare

Afin d’éviter au maximum la constipation, on a réuni pour vous quelques habitudes utiles à prendre avec votre enfant.

  • L’hydrater régulièrement ! Cela aide le transit à fonctionner correctement.
  • Adapter son alimentation. Lorsque l’on sait qu’un enfant est propice à la constipation, il vaut mieux l’aider avec une alimentation riche en fibres comme les lentilles, pois-chiches et fruits et légumes.
  • Instaurer des moments toilettes dans la journée. A partir du moment où l’enfant n’a plus de couche, instaurer des moments de la journée dédiés à aller aux toilettes permet d’instaurer des habitudes et d’éviter qu’il n’oublie d’aller aux toilettes.
  • Faire des activités physiques. Dès que l’enfant est assez grand, le mobiliser physiquement, le faire bouger, se dépenser permet de bousculer et activer son transit intestinal.

Contre la constipation, ces parents ont essayés :

L’acupuncture

Thérapie énergétique, l’acupuncture vise à la libre circulation de l’énergie vitale au sein du corps. En stimulant les méridiens par des aiguilles disposées sur des points réflexes du corps, l’acupuncteur peut rétablir la bonne circulation énergétique, lymphatique et sanguine. Ceci afin de débloquer le transit intestinal et de calmer la constipation.

Button

La naturopathie

La naturopathie vise à maintenir en santé et à améliorer la qualité de vie ! Cette thérapie cherche à agir en profondeur sur les troubles et l’expression du mal-être, à travers une approche globale de la personne.

Button

L’ostéopathie

Parfois, la constipation récurrente de l’enfant trouve sa cause dans le mauvais fonctionnement de son organisme. L’ostéopathe pourra donc arranger la situation en manipulant manuellement l’enfant. Il peut redonner de la mobilité au colon et décongestionner les organes de l’abdomen en souffrance. Les sources d’une constipation pouvant être très variées, l’ostéopathe va également chercher d’éventuels troubles au niveau des lombaires, du diaphragme, du périnée ou du crâne de l’enfant.

Button

Et vous ? Un avis ?

Contribuez à l’avancée de cette page et donnez votre avis sur l’efficacité de ces thérapies grâce à votre propre expérience !

Button

Témoignages

Bouton
Réagissez


Il n'y a aucun témoignage pour l'instant