La fièvre chez l’enfant

Souvent le signe d’une maladie bénigne, la fièvre est une réaction normale de l’organisme pour lutter contre les infections. C’est l’arme d’un corps en bonne santé et capable de se défendre. Voilà pourquoi, à moins que l’enfant atteint de fièvre soit âgé de moins de trois mois, il est recommandé de ne pas paniquer lorsqu’elle fait son apparition.

Quand parle-t-on de fièvre ?

La température normale du corps humain oscille autour de 37°c. On parle de fièvre lorsqu’elle dépasse les 38°c.
Chez l’enfant, des indices peuvent accompagner la fièvre :
Les pleurs, les troubles du sommeil, la diminution de l’attention, la perte d’appétit ou l’irritabilité soudaine de l’enfant.

Meilleurs moyens de prendre la température :

Pour mesurer la gravité de l’état de l’enfant, lui prendre la température est primordial. Pour les bébés de moins d’un mois, prendre la température sous son bras, sur une partie sèche de sa peau est le plus efficace. La prise de température anale n’étant plus recommandée pour ne pas blesser l’enfant.

Au-delà d’un mois, on préconise la prise de température par l’oreille en vous assurant au préalable de la propreté de sa cavité auriculaire.

Les bons réflexes :

Chez les bébés, vous pouvez le déshabiller, lui donner à boire, vous en occuper dans un environnement calme et tempéré (entre 18 et 20°c) et reprendre sa température au bout d’une demi-heure.

Pour les petits, vous pouvez appliquer à peu près les mêmes réflexes. Donner à l’enfant des vêtements légers et secs, s’assurer qu’il s’hydrate régulièrement et ne pas le forcer à manger. Vous pouvez aussi lui passer une lavette humide et tiède sur le corps afin de le rafraichir.

Suggestion Slowcare

Pour tout bébé de moins de trois mois, il est plus prudent de prendre une fièvre au sérieux. Le meilleur réflexe est de le communiquer à son pédiatre et de prévoir une consultation.

Numéro en cas d’urgence : 144

Appelez si :

  • La fièvre reste au-delà des 38°c et/ou que l’enfant présente des douleurs fortes et persistantes.
  • L’enfant vomit beaucoup et est déshydraté.
  • L’enfant semble inhabituellement étourdi ou somnolant.
  • L’enfant présente des rougeurs ou éruptions cutanées inhabituelles.

Pour calmer et ralentir la fièvre, ces parents ont essayé :

L’aromathérapie

Thérapie d’inspiration biologique, certains de ses remèdes peuvent contribuer à calmer la fièvre chez l’enfant. En fonction des symptômes qui accompagnent la fièvre, certains parents utilisent Belladonna 9Ch, Aconium napellus 9CH, Nux vomica 9 CH ou pyrogenium.
Bien que cette médication soit naturelle, elle n’en reste pas moins puissante.
Il ne vaut donc mieux pas mélangez les remèdes. Demander conseils aux homéopathes ou autres professionnels est aussi une bonne façon de s’assurer de l’efficacité des remèdes choisis par rapport à l’enfant.

Button

La phytothérapie

La phytothérapie contre les rhumatismes et articulations douloureuses ! La puissance anti-inflammatoire et guérisseuse des plantes est utilisée pour soigner des rhumatismes, douleurs articulaires ou autres troubles tels que la mauvaise digestion ou les problèmes de peau.

Button

Et vous ? Un avis ?

Contribuez à l’avancée de cette page et donnez votre avis sur l’efficacité de ces thérapies grâce à votre propre expérience !

Button

Témoignages

Bouton
Réagissez


Il n'y a aucun témoignage pour l'instant