Rhumatismes

Les rhumatismes ne touchent pas moins de deux millions de personnes en Suisse. S’attaquant autant aux jeunes qu’aux personnes âgées, ils se caractérisent par un dysfonctionnement du système locomoteur. On parle de rhumatismes lorsque les articulations, les muscles ou les tissus conjonctifs mous (tendons par exemple) sont endommagés et douloureux.

Les types de rhumatismes :

Les rhumatismes inflammatoires
C’est l’inflammation des articulations en longue période.
L’arthrite étant la plus connue de la centaine des maladies rhumatismes inflammatoires qui existent, elle constitue l’inflammation des articulations du corps. Cette maladie auto-immune apparaît à tout âge.

Les rhumatismes dégénératifs
 Il s’agit de l’arthrose, une affection qui survient avec l’âge et qui s’attaque au cartilage articulaire. Elle se caractérise généralement par des douleurs aux genoux et aux hanches.

Les rhumatismes périarticulaires
Ces rhumatismes s’attaquent aux parties entourant les articulations. Il va s’agir des tendons, des tissus conjonctif et les muscles. Les exemples les plus connus sont la tendinite, la fibromyalgie et le lumbago par exemple.  

Les rhumatismes osseux
Finalement, les rhumatismes osseux affectent les os. On pense à l’ostéoporose ou à la décalcification des os par exemple qui sont des maladies de décomposition osseuse ou en d’autres termes, des rhumatismes osseux.

Suggestion Slowcare

Les rhumatismes couvrent une diversité de dysfonctionnements physiques et de maladies survenant parfois avec l’âge, mais étant également parfois d’origine héréditaire ou même dû à certains modes de vie.
Voici donc quelques habitudes utiles pour prévenir les rhumatismes évitables et calmer les rhumatismes déjà installés dans notre système.

  • Limiter le tabac et l’alcool ! Deux facteurs qui n’augmentent que l’effet des rhumatismes inflammatoires et la douleur qu’ils provoquent.
  • Adopter quelques réflexes alimentaires ! Certains aliments favorisent plus que d’autres, l’apparition de rhumatismes. Assaisonner ses plats d’huiles végétales plutôt qu’animales et privilégier le poisson à la viande seraient des aides considérables.
  • Avoir une alimentation saine ! La consommation de fruits et légumes riches en antioxydants lutte contre l’apparition et le développement des rhumatismes. 
  • Porter une attention à sa posture. 
  • Pratiquer des activités physiques douces. Il est important de continuer à mobiliser ses articulations, os et muscles sans pour autant les choquer. La natation, le vélo ou le yoga sont de très bonnes pratiques pour le corps.

Contre les rhumatismes, ils·elles ont essayé :

L’hydrothérapie

L’hydrothérapie s’appuie sur les propriétés naturelles de l’eau, soit sa richesse en sels minéraux et oligo-éléments d’une part et sa température, chaude ou froide d’autre part, permettant d’obtenir des résultats ciblés.

Button

La fangothérapie

Thérapie peu courante, mais appréciée par un certain nombre, la fangothérapie utilise les effets curatifs et analgésiques de la boue pour soulager les douleurs rhumatismales. C’est la production presque excessive de chaleur corporelle qui permettrait au corps, de calmer le dysfonctionnement de son système locomoteur ainsi que les douleurs qui l’accompagne.

Button

La réflexologie plantaire

La réflexologie plantaire vise à rétablir la libre circulation énergétique dans l‘entièreté du corps. Elle peut donc calmer les douleurs du système musculo-squelettique et nerveux et diminuer les rhumatismes.

Button

La phytothérapie

La phytothérapie utilise les plantes et leur principes actifs comme anti-inflammatoires naturels. La reine-des-prés par exemple, est une plante qui pourrait soulager et prévenir considérablement les douleurs articulaires. Consommée sous forme de tisane, elle soulage considérablement. La feuille de cassis, est également très vantée pour ses effets analgésiques et constitue avec la feuille d’ortie et de frêne, une des solutions naturelles les plus utilisée pour soulager les douleurs articulaires.

Button

L’acupuncture

L’acupuncture est une thérapie agissant sur les méridiens qui vise à rétablir la libre circulation énergétique corporelle. En apposant ses aiguilles sur les points réflexes du corps, le ou la thérapeute soulage le système locomoteur de ces dysfonctionnements. Certaines personnes ont donc senti un ralentissement des rhumatismes et un soulagement des douleurs.

Button

L’hypnose

L’hypnose est un des moyens utilisé pour s’adresser au subconscient et convaincre le conscient d’enfin adopter un rythme et une qualité de sommeil normale et réparatrice. L’hypnothérapeute vise à  porter une personne coincée dans un processus où elle anticipe le fait qu’elle ne dormira pas, ou du moins pas bien, à changer sa vision.

Button

La moxibustion

La moxibustion soulage certaines personnes des lésions telles que les rhumatismes en utilisant les effets thérapeutiques de la chaleur. Le ou la thérapeute utilise en fait, la chaleur propagée par un bâton de moxa agité au-dessus du corps, pour débloquer le corps de ses douleurs articulaires, musculaires ou tendineuses.

Button

L’ostéopathie

Basée sur des techniques de mobilisation corporelle, l’ostéopathe stimule les articulations, les muscles et tissus mous endommagés afin de lutter contre la propagation des rhumatismes. Elle agît directement sur les zones du corps qui ont en besoin et vis à rétablir le bon fonctionnement du système locomoteur.

Button

L’homéopathie

Les homéopathes disposent de nombreux remèdes d’origines végétales pour lutter contre les douleurs rhumatismales. Un traitement régulier peut être établis mais celui-ci doit être « prescrit » au cas par cas puisqu’il doit être adapté au type de rhumatisme, mais également à la personne en besoin de ce traitement.

Button

Et vous ? Un avis ?

Contribuez à l’avancée de cette page et donnez votre avis sur l’efficacité de ces thérapies grâce à votre propre expérience !

Button

Témoignages

Bouton
Réagissez
Emma B.
11/11/2021

Ma fille a souvent des maux de ventre. Est-ce parce qu’elle ne mâche pas lorsqu’elle mange ? Je ne sais pas. Je lui propose souvent un petit massage d’estomac après le repas lorsqu’elle se plains. J’accompagne mes mouvements de gauche à droite (dans le sens de l’estomac) d’un peu d’huile essentiel de camomille spécialement conçu pour les bébés.